Ligue 1
Le championnat face aux impondérables
Alors que les scientifiques tirent la sonnette d’alarme sur la
situation sanitaire due au Covid 19 à l’instar du directeur de
l’institut Pasteur il y a quelques jours, la question reste plus que jamais posée sur le déroulement du championnat de football qui devrait démarrer en principe dans moins d’un mois.
Et à ce propos même les moins pessimistes n’affichent pas de certitude quant au déroulement de manière tout a fait normale de la compétition. Et il n’en faut pour exemple que ce qui est arrivé dernièrement au CRB avec pas moins de 31 cas dont celui de l’entraineur Frank Dumas puis plus récemment à l’USM Alger ou on a déclaré 5 cas, et donc ce fâcheux phénomène risque de prendre des proportions encore plus grandes au fil du temps.
Car on sait, de la bouche même du Professeur Ryad Mehiaoui membre du comité scientifique que le protocole sanitaire sera difficilement respecté par les clubs vu les conditions quelques fois précaires dans lesquelles ils vont évoluer.
Il est clair que dans un sport collectif comme le football les mesures barrières ne peuvent pas être respectées à la lettre et qu’à partir de là un déroulement sans couac du championnat parait invraisemblable.
Il est pratiquement certain que la Ligue du Football Professionnel rencontrera des cas d’infections dans certains clubs et à partir de là, la LFP devra mettre en application un règlement d’exception qui déterminera à partir de combien de joueurs testés positifs au Covid 19 il faudra reporter un match comme c’est le cas en Europe ou le problème se pose souvent. Et sur ce point nombreux sont ceux qui s’accordent à dire que le prochain championnat sera très certainement tronqué par des reports de matches répétés et que cela pourrait fausser la compétition.
Et même si cela reste pour le moment dans le domaine des spéculations il n’en demeure pas moins que le devenir des compétitions de football restera étroitement lié à l’évolution de la situation sanitaire de la pandémie de Covid 19 et aux mécanismes qui doivent être mis à la disposition des clubs pour l’application du protocole et notamment la disponibilité des tests partout où se déroulent les rencontres parce qu’on a vu par exemple que la semaine dernière un match amical a été annulé entre le NAHD et l’ESS à Annaba en raison d’un laboratoire fermé le week-end.
Cela dit, cette période précompétitive doit permettre à la LFP et aussi à la FAF de se prémunir face à toutes les éventualités.
R. Bendali

MCO
Le match du WAT reporté pour mardi prochain
Le programme de Casoni chamboulé
Prévu initialement pour ce jeudi, le match amical que les « Hamraoua » devront disputer face au Widad de Tlemcen a été reporté jusqu’à mardi prochain, soit à la veille du retour de la délégation oranaise au bercail.
Certes qu’il est très important de terminer un stage avec un match amical face à une équipe de la Ligue 1 mais entre temps, le MCO qui n’a disputé qu’une seule joute amicale face à la formation de l’AS Sureté d’Alger n’a pas eu trop de matches dans les jambes.
Si on compare le Mouloudia d’Oran aux autres formations de l’élite algérienne on peut dire que l’équipe est en train d’accuser un sérieux retard sur les deux plans physiques et technico tactique.
Par exemple, le MCO est nettement en retard par rapport à ses deux premiers adversaires que sont le NA Hussein Dey qui est en train d’aborder son troisième stage à Annaba ainsi que la JSK qui est à son quatrième stage. Les deux équipes en question sont en nette avance par rapport au MCO sur le plan physique et aussi pour ce qui est du cycle précompétitif en ayant joué plusieurs matches amicaux.
Le Mouloudia qui se trouve à Tlemcen depuis dimanche passé est représenté par Omar Belatoui autant que chef de délégation. Ce dernier est en train de courir dans tous les sens afin de décrocher un sparring-partner pour défier le MCO à la fin de la semaine afin de sauver ce stage et permettre aux membres du staff technique de faire une première évaluation du travail accompli jusqu’à présent.
Il faut dire qu’un calendrier difficile attend les « Hamraoua » en début de championnat avec des matches à couper le souffle. Les « Rouge et Blanc » qui entameront le championnat avec un déplacement du côté du stade du 20 Août 55 pour affronter le NAHD avant d’accueillir, la JS Kabylie aborderont après la troisième journée une série de matches très compliqués. Le MCO jouera trois derbys de suite respectivement face au WAT, l’USMBA et le RCR avant d’effectuer deux déplacements de suite pour défier le MCA et le CRB.
On jouera par la suite, l’ASO à Zabana puis on reviendra à Alger pour donner la réplique à l’USM Alger. Un premier virage qui s’annonce très dangereux pour le Mouloudia appelé à ne pas rater ce début de compétition. Pour cela, l’équipe devra réaliser une préparation à la hauteur. A.B

 

tarif