Ligue 1 (23ème journée)
Le MCA et le CSC en appel à Magra et Khenchela
La 23ème levée du championnat de Ligue 1 programmée pour demain et samedi verra le leader , le MC Alger et son poursuivant immédiat le CS Constantine évoluer hors de leurs bases respectivement à Magra et Khenchela, alors que l’ES Sétif récéptionnera la JS Saoura.
Le MCA qui reste sur une qualification en demi-finale de la Coupe d’Algérie acquise aux dépens du WA Tlemcen sera à rude épreuve face à une formation du NC Magra en quête de points pour assurer son maintien.
Le CSC lui aussi aura fort à faire à Khenchela ou il croisera le fer avec l’USMK qui reste lui aussi sous la menace du spectre de la relégation et qui risque de lui poser des problèmes.
Les poulains d’Abdelkader Amrani intraitables hors de leurs bases tenteront de piéger leurs adversaires du jour pour conserver sa place initiale.
L’ESS qui enregistres des résultats mi-figues , mi-raisins doit faire attention au réveil de la formation de la JS Saoura, version Fouad Bouali, qui reste sur une victoire sur l’ASO à Chlef et qui compte enchainer pour confirmer sa forme du moment.
Tenu en échec par le Paradou AC à l’issue du match de mis à jour de la 18ème journée, le CR Belouizdad compte rattraper les points perdus en accueillant l’équipe de l’US Biskra déjà assurée pour son maintien.
L’ASO Chlef qui cumul les faux pas effectuera un périlleux déplacement à El Oued pour affronter la lanterne rouge l’US Souf dans un match à six points pour les protégés de Cherif Hadjar. En ouverture de cette 23e journée la JS Kabylie a renoué avec la victoire en s’imposant, hier mardi à domicile face au MC Oran (3-1) ,
Grâce à cette précieuse victoire pour le maintien, les «Canaris» mettent fin à un triste bilan de quatre revers de suite. A la faveur de ce succès, la JSK monte à la 8e place au classement en compagnie de la JS Saoura avec 30 points chacun.
De son côté, le MCO réalise une mauvaise opération dans la course au maintien, et concède sa première défaite en championnat depuis six journées. Les «Hamraoua» seront appelés à réagir pour éviter la descente aux enfers.
La rencontre USM Alger - ES Ben Aknoun est reporté à une date ultérieure.
B.Louacini

 

MCO
Le Mouloudia se complique l’existence
En s’inclinant avant-hier au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, les «Hamraoua» se sont compliqués l’existence. A quatre points du premier relégable, l’ES Ben-Aknoun qui va garder ses distances sans jour cette semaine, le Mouloudia au lieu de réduire l’écart par rapport aux équipes du bas de tableau risque d’être distancé davantage ce week-end lors du déroulement de la 23ème journée du championnat.
Il faut dire que l’équipe n’a point donné l’impression d’avoir joué un match important avant-hier à Tizi-Ouzou puisqu’on a assisté à un match à sens unique avec une domination totale de la part des Canaris qui ont vite plié le match.
Il a fallu une heure de jeu afin que la JS Kabylie puisse planter trois buts et prendre une avance sécurisante. Le réveil très tardif des Oranais n’a pas changé grand-chose puisque le but de Boussalem a pu seulement sauver l’honneur dans un match où le MCO avait besoin de points. Les Oranais doivent désormais espérer que leur concurrents directs trébuchent lors des prochains rendez- vous sinon, le maintien sera compliqué voir même impossible.
Le Mouloudia qui avait une seule qualité durant cette phase retour l’avait perdu avant-hier sur le terrain du 1er Novembre 1954 qui est de jouer avec la grinta.
C’est une équipe sans âme bousculée pendant la majeure partie de cette rencontre qui a joué face à la JS Kabylie. Il faut dire que l’entraîneur Bouzidi endosse une grande part de responsabilité pour avoir opté pour des choix du moins contestables.
L’incorporation d’un gardien de but des U19, Mendil alors que Della-Krachaï et Hamadi étaient sous sa disposition et la titularisation de Salah et Oukaci en net manque de compétition ont fait régresser l’équipe sur tous les plans.
D’ailleurs à la fin de la rencontre, Bouzidi a reconnu à demi-mot sa responsabilité « On est venu à Tizi-Ouzou pour ramener un bon résultat mais on est tombé sur une bonne équipe de la JSK menée par un excellent Boualia.
Certainement, ce n’est pas la performance que je souhaitais mais aujourd’hui, il faut qu’on assume nos responsabilités. Je dirai que les joueurs et moi étions nuls » affirme Bouzidi lors de la conférence de presse d’après match.
A.B

 
 

tarif