MCO
Cherif El Ouazzani insiste à faire le bilan devant l’AG des actionnaires
Le directeur général du MC Oran, Si Tahar Cherif El Ouazzani, dont le mandat a expiré en juin dernier, a demandé samedi à ce qu’il ait l’occasion de faire le bilan de sa gestion financière de l’exercice passé lors de l’assemblée générale des actionnaires, prévue pour le 10 août.
Cette demande «a pour objectif de faire taire certaines voix qui tentent de remettre en cause la gestion financière du club au cours des dix derniers mois», précise un communiqué de la direction de la formation de Ligue 1 publiée sur sa page facebook. Si Tahar Cherif El Ouazzani a été nommé en juin 2019 au poste de directeur général du MCO. Il s’est vu octroyer les pleins pouvoirs sur le double plan administratif et technique en raison de la vacance du poste de président du conseil d’administration suite à la démission d’Ahmed Belhadj. Mais le champion d’Afrique avec la sélection algérienne en 1990 n’a jamais fait l’unanimité parmi les actionnaires.
Sa gestion a été souvent remise en cause, ce qui l’a contraint en juin dernier, peu avant la fin de son mandat qui a expiré le 18 du même mois, à dévoiler en détail la destination des différentes rentrées d’argent dont a bénéficié son club au cours de l’exercice 2019-2020, souligne-t-on.»Pour lever toute équivoque sur la destination du budget dont a bénéficié le club du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020, le directeur général, dont le mandat a expiré, tient à informer l’opinion publique sportive qu’il est entièrement disposé à soumettre le bilan de sa gestion aux membres de l’assemblée générale des actionnaires, pour expertise», a insisté la direction oranaise dans son communiqué.
Dans le même document, Cherif El Ouazzani a appelé à «cesser d’induire les supporters en erreur en propageant de fausses informations sur la gestion financière du club», sans toutefois dévoiler l’identité des parties dont il fait allusion, réitérant pour l’occasion son appel à «passer au crible les bilans financiers de la société par actions du club depuis sa création en 2010 afin de préparer son affiliation à une entreprise publique, une opération qui demeure la principale revendication de tous les « Hamraoua ».
La direction du MCO a, en outre, accompagné son communiqué par un tableau exhaustif de l’état global des encaissements et décaissements du club lors de la période allant du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Ledit tableau fait ressortir des dépenses de l’ordre de 180.567.823,28 DA et des recettes de 196.751.872,64 DA, soit un solde de 16.184.049,36 DA.

Le WAT en Ligue 1
Et de deux pour Aziz Abbès !
L’entraîneur Aziz Abbès a réussi sa deuxième accession de suite en Ligue 1 de football, en parvenant à faire monter le WA Tlemcen dans la cour des grands après avoir fait de même en fin de saison passée avec le NC Magra.
La décision prise par le Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football mercredi, portant sur l’arrêt définitif des différents championnats, interrompus depuis mars dernier, en raison de la pandémie de coronavirus, a ainsi souri à Aziz Abbès et son équipe. Cette dernière, troisième au moment de l’arrêt de la compétition, fait partie désormais des quatre pensionnaires du deuxième palier qui vont évoluer la saison prochaine en Ligue 1. «Je suis évidemment très heureux d’avoir contribué à la montée du WAT parmi l’élite. Un club comme celui-ci n’aurait pas dû s’absenter de la cour des grands pendant toutes ces années. Il s’agit aussi d’une satisfaction personnelle, puisque cette montée est la deuxième d’affilée pour moi en Ligue 1", a-t-il poursuivi. Les Zianides, qui ont connu des moments très difficiles depuis sept années, au point de descendre en troisième division, ont raté l’accession en élite lors de la dernière journée de la précédente saison, après s’être contentés d’un nul sur le terrain de l’ASO Chlef qui avait validé pour l’occasion le troisième ticket donnant accès à la Ligue 1, rappelle-t-on.
Tout en insistant sur le mérite de son équipe d’intégrer l’élite la saison prochaine, surtout après avoir réussi «un exploit» à domicile en y obtenant 34 points sur 36 possibles, il a néanmoins dit être «dans le flou» concernant son avenir avec la formation de l’ouest du pays. «La balle est à présent dans le camp de la direction du WAT. Si cette dernière juge utile de me réitérer sa confiance, je ne verrai aucun inconvénient à poursuivre mon aventure avec ce club. Dans le cas contraire, je serai dans l’obligation d’étudier les offres qui me sont parvenues d’autres équipes», a-t-il conclu. B.L

 

tarif