Sidi Bel Abbés
Les responsables du projet se jettent la responsabilité

La cité 100 logements à Hassi Zahana sans gaz de ville 
Les locataires de la cité 100 logements sociaux située dans la commune de Hassi Zahana,  dans la wilaya de Sidi Bel Abbés attendent toujours de raccorder leurs appartements au réseau du gaz de ville et sollicitent les pouvoirs publics  de prendre leur problème en considération.
Les chefs de famille disent avoir réglé les redevances auprès de la société de distribution de l’électricité et du gaz et sept mois se sont écoulés depuis leur relogement  sans qu’ils soient alimentés en gaz.
Les services de l’OPGI, de la société de distribution de l’électricité et du gaz et le promoteur du projet, continuent toujours à se rejeter la responsabilité, au détriment des locataires qui sont lassés par l’achat de la bonbonne du gaz butane et fatigués par la faire monter à plusieurs étages.
La personne âgée est contrainte de payer un jeune voisin pour lui monter la bonbonne de gaz à son appartement. La cité  des 100 logements sociaux manque aussi d’aménagement extérieur et nécessite la réparation des malfaçons, pour éviter aux habitants le calvaire vécu l’hiver écoulé, où les eaux de pluies avaient submergé les routes et inondé les appartements du rez-de-chaussée et aussi ont posé le problème du manque de transport scolaire pour conduire leurs enfants vers leurs établissements scolaires. 
Le manque de civisme de certains locataires a provoqué la colère de leurs voisins qui se sont plaints de l’accumulation des ordures dans les espaces vides, au lieu de les transformer en espaces verts et aires de  jeux pour leurs enfants.
Le président de l’APC de Hassi Zahana en réponse aux requêtes des résidents de la cité aurait rassuré leurs représentants que le branchement de leurs appartements au réseau du gaz de ville se fera vers le mi octobre prochain, leur révélant que le responsable de l’OPGI à  qui avait  soulevé le problème s’est engagé à régler le dossier avec les services de la société de distribution de l’électricité et du gaz au grand bonheur des locataires.
Pour le transport scolaire, l’APC a mobilisé un bus pour le transport des  élèves dés la rentrée scolaire.
Fatima A 

Chlef
Réception de l’hôpital d’Aïn Mrane le 1er novembre prochain
L’hôpital des 60 lits d’Aïn Mrane (Nord ouest de Chlef) sera réceptionné le 1er novembre prochain, selon des services de la wilaya. L’hôpital d’Aïn Mrane, dont les travaux ont enregistré un important retard, sera réceptionné le 1 er novembre prochain « même de façon partielle », a indiqué le wali Lakhdar Seddas dans un point de presse animé au siège de la wilaya. Après avoir signalé que l’opération d’équipement de cette importante structure sanitaire a atteint un taux d’avancement de prés de 80%, il a fait part de la signature de contrats avec les concessionnaires et les entreprises détentrices des marchés d’équipement de cet établissement, en vue de l’entame de l’installation du matériel médical nécessité « dans les prochains jours », a-t-il observé. M. Seddas a déclaré, par ailleurs, que la mise en service de cet hôpital au profit des citoyens de la partie nord-ouest de la wilaya nécessite des procédures spéciales auprès du ministère de tutelle, notamment concernant sa conformité aux normes en vigueur dans le secteur sanitaire public.
Le projet, lancé en travaux en 2008, a enregistré plusieurs arrêts et relances de son chantier, en raison notamment de l’insuffisance de son enveloppe financière.

 
 

tarif