Sidi Bel Abbès
Les travailleurs de l’hôpital de Tabia ferment la RN 95
Un groupe de travailleurs de l’Etablissement public de la santé publique de Tabia, daïra de Sidi Ali Benyoub ont, le dimanche, bloqué la route nationale 95 et ce pour revendiquer leur titularisation dans leurs postes.
Des agents de sécurité pour la majorité, recrutés par l’agence ANEM, ils ont voulu, par leur mouvement, attirer l’attention des responsables sur la situation déplorable qu’ils mènent, surtout qu’ils ne jouissent d’aucun avantage alors qu’ils sont pour la plupart des pères de familles. Les contestataires ont investi la route ne laissant ni entrer ni sortir les véhicules, ce qui a crée un vrai embouteillage et nécessité la mise en place d’un dispositif sécuritaire pour orienter les automobilistes vers d’autres routes.
Selon une source fiable, après plusieurs heures, le chef de daïra de Sidi Ali Benyoub s’est déplacé sur les lieux pour discuter avec les protestataires et les rassurer de prendre en charge leurs doléances et les transmettre aux responsables de la santé publique, afin de trouver une solution. Il est à indiquer que l’hôpital de Tabia a été mis en service en 2017, compte 60 lits et est doté de service de médecine interne, pédiatrie, chirurgie générale, laboratoire, service de génécologie, un scanner, un service de mammographie et des blocs administratifs.
Il fonctionne avec un personnel médical et paramédical, qui lui a été détaché de l’EPH de Ben Badis et des ouvriers qui lui sont affectés de l’A% de Tabia, dans le cadre de l’ANEM.
Fatima A

Mostaganem
Croissance de la production agricole de 9,6 % en 2018
La wilaya de Mostaganem a enregistré, l’année dernière, une croissance de la production agricole de 9,6 pour cent, a-t-on appris dimanche de la direction des services agricoles (DSA).
Selon le bilan annuel de la DSA, la wilaya a réalisé une production de plus de 15,240 millions de quintaux de fruits et légumes, de viandes blanches et rouges, de miel et de laine qui s’ajoutent à 99 millions de litres de lait et 224 millions d’œufs. Le taux de contribution de la wilaya de Mostaganem à la production agricole nationale a atteint 4,2 %, soit 121 milliards DA en 2018, ce qui la place à la 4e place au niveau national en termes de valeur de production agricole et 14e en termes de croissance, a-t-on fait savoir.
La production de la wilaya est répartie en maraichers, avec 10,492 millions de quintaux (4e place au niveau national) dont 5,250 millions qx de pomme de terre (2e nationale), agrumes avec 1,294 million qx (2e) arbres fruitiers avec 716.000 qx (7e) et viticulture avec 400.000 qx (3e). La production céréalière a atteint durant la même période, 1,180 million qx, les fourrages (662.000 qx), les olives (210.000 qx), la tomate industrielle (78.000 qx) et les légumes secs (55.000 qx). Pour la production animale, la wilaya de Mostaganem a enregistré, l’année écoulée, une production de plus de 147.000 qx de viandes rouges et blanches, de 2.183 qx de laine et de 1.227 qx de miel.
La wilaya compte augmenter ses capacités productives de 20 millions de litres de lait par an après l’entrée en exploitation des nouveaux investissements agricoles au bassin de Hassiane (40 projets) pour l’élevage de 4.000 vaches laitières et la fourniture de 2.800 nouveaux emplois. Elle envisage aussi accroitre les surfaces agricoles irriguées de 40.000 hectares actuellement à plus de 60.000 ha après la réception du périmètre agricole irrigué de la plaine de Mostaganem et le bassin du lait de Hassiane auquel a été consacrée une enveloppe financière de plus de 7,5 milliards DA. Le secteur agricole dans la wilaya de Mostaganem offre plus de 80.000 emplois permanents et 7.500 emplois saisonniers qui activent sur une superficie de 132.000 ha de terres exploitées sur un total de 144.000 ha de superficie agricole utile.

 

tarif