Prise en charge des zones d’ombre à Sidi Bel Abbes
Des projets pour Oued Mabtouh
Le village Oued Mabtouh relevant de la commune de Boudjebaa El Bordj dans la wilaya de Sidi Bel Abbés qui est à vocation agricole vient d’enregistrer des projets qui permettront, une fois achevés, d’améliorer les conditions de vie de ses habitants et désenclaver ses douars.
En effet, une enveloppe financière d’un milliard de centime a été débloquée pour la réalisation de la première tranche des travaux d’assainissement en milieu urbain. Les travaux vont concerner la réfection des canalisations des eaux usées pour éviter que ces dernières se mélangent avec l’eau potable et les eaux pluviales.
Le président de l’APC de Boudejebaa El Bordj a indiqué que le village Oued Mabtouh alimenté à partir du barrage Chorfa est doté de réseaux d’eau potable, il est également raccordé à l’électricité et au gaz de ville et ne manque que la réfection des réseaux d’assainissement.
Le village a bénéficié aussi d’une opération d’aménagement et de bitumage de la route reliant le douar Allaouna vers la ville de Sidi Bel Abbés sur une distance de 400 mètres. Un projet qui va désenclaver le douar en rendant praticable le tronçon routier en question et qui nécessite une enveloppe de 430 millions de centimes. Le douar Adaïda a bénéficié de son coté d’une même opération d’aménagement et de bitumage de la route, attendant de lui inscrire un projet pour le raccordement des 15 foyers au réseau de l’eau potable.
Ces foyers sont approvisionnés à partir de la source d’Ain Aden grâce aux citernes de l’APC.
S’agissant du logement dans ses différents formes, un quota de 40 logements sociaux locatifs sera distribué le 5 juillet à l’occasion du double anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse, à cet effet, la commission de daïra de Sfisef, étudie actuellement les dossiers des demandeurs pour actualiser la liste des bénéficiaires, tandis que les travaux de 25 logements ruraux groupés sont en cours de réalisation, après un retard qui de neuf ans, à cause du manque d’assiettes foncières.
Les élus de la commune Boudjebaa El Bordj attendent que les autorités de wilaya leur réservent d’autres projets de développement pour l’aménagement urbain et de leur réserver d’autres quotas de logements sociaux locatifs et ruraux pour satisfaire les demandes de la population. Ils attendent également d’approuver le projet d’un lycée pour éviter aux élèves de se déplacer vers la commune de Sidi Hamadouche et de doter les salles de soin du chef-lieu de commune et du village Oued Mabtouh de spécialités médicales.
De leurs côtés, les jeunes de la localité sollicitent de leur ouvrir des postes de travail et de leur réaliser des infrastructures culturelles et sportives.
Fatima A

Ain Témouchent
50 logements promotionnels publics au profit des enseignants universitaires
Quelque 50 logements promotionnels publics sont réservés aux enseignants de l’Université «Belhadj Bouchaib» d’Ain Témouchent, a-t-on appris du directeur de l’Université, le Dr Abdelkader Ziadi.
L’opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour prendre en charge les préoccupations des universitaires notamment celles liées au volet social, ce qui contribuera à améliorer leurs conditions de vie, a ajouté la même source. La direction de l’Université a fixé la fin du mois en cours comme dernier délai d’inscription pour les enseignants désirant bénéficier de ce quota d’habitat disposant des logements de type F3, F4 et F5, a encore souligné M Ziadi.
Pour rappel, l’Université «Belhadj Bouchaib» avait déjà bénéficié d’un programme de 150 logements de fonction.

 
 

tarif