Le coup d’envoi de son exploitation a été donné mardi dernier
Le bus «Oran city tour» au service
du tourisme et des visiteurs
Le coup d’envoi du premier bus touristique «Oran city tour» a été donné mardi à Oran pour sillonner ses différentes artères proposant des escales pour visiter les monuments historiques de la vieille ville de la capitale de l’Ouest algérien. Le bus propose des visites aux monuments historiques d’Oran, véritable musée à ciel ouvert, regorgeant de nombreux sites touristiques qui nécessitent de déterminer les parcours touristiques menant à ces trésors du patrimoine, a indiqué le wali d’Oran Abdelkader Djellaoui, qui a donné le signal de départ du bus, en présence du Président directeur général de l’Office national du tourisme et des responsables locaux du secteur de la culture et du tourisme et des férus du patrimoine. De nouveaux parcours touristiques, comportant la visite de mosquées et de structures sportives, sont en cours de réalisation pour les Jeux méditerranéens qu’abritera Oran en 2021, ce qui devra donner un nouveau souffle aux monuments historiques à travers la création d’activités, comme cela a été le cas pour les Arènes, a souligné le wali.
De son côté, le Pdg de l’ONAT, Tahar Arezki, a déclaré à l’APS, en marge de l’inauguration du nouveau siège de l’Office, que «le bus touristique est important pour la ville d’Oran qui attire de nombreux touristes du pays et de l’étranger», ajoutant que «le bus Oran City Tour est la première initiative du genre sur le plan national que l’Office national du tourisme a entrepris et qui compte généraliser cette expérience dans les grandes villes du pays».
La première ligne comprend deux visites par jour aux monuments du vieil Oran dont le «Palais du Bey», le parc de loisirs «Ibn Badis» (ex Promenade Létang) et le fort de «Santa Cruz» et ce, d’une durée de trois heures au tarif de 250 dinars pour les adultes, avec l’application de tarifs spéciaux pour les familles et les étudiants, selon le directeur régional de l’Office, annonçant que la visite sera gratuite samedi prochain.
La seconde ligne du bus «Oran city tour» sera bientôt opérationnelle et sillonnera la nouvelle ville au niveau d’Oran-est, a indiqué Hamou Belahcene.
A l’occasion du départ du bus touristique, le wali a inauguré le nouveau siège de l’Office, sis à la rue Mohamed Khemisti au centre-ville d’Oran. Il a également visité la promenade Ibn Badis et le projet d’aménagement de la maison de la culture et inauguré la maison de l’environnement au jardin du Millénium.

Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP)
1.400 fonctionnaires concernés par la permanisation
Mille quatre-cents (1400) fonctionnaires des collectivités locales placés dans le cadre du Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) dans les différents services de la wilaya d’Oran, de ses neuf daïras et de ses 26 communes, sont concernés par l’opération de permanisation décidé par le Gouvernement, a-t-on appris mercredi auprès des services de la wilaya.
Il s’agit de fonctionnaires qui travaillaient depuis plus 8 ans avec un contrat à durée déterminée (CDD) et qui viennent d’avoir un nouveau statut en bénéficiant d’un contrat à durée indéterminée (CDI), a expliqué le directeur de l’administration locale de la wilaya, Abdelmalek Khifer, précisant que la permanisation des fonctionnaires entre dans le cadre du décret exécutif n 19/336 du 8 décembre 2019 relatif à l’insertion des bénéficiaires du DAIP. L’opération de permanisation touchera, dans une première phase au titre de l’année 2019, un effectif de 120 fonctionnaires de différentes catégories qui travaillaient depuis plus de 8 ans dans les services des collectivités locales, à savoir les 26 communes et les services de la wilaya, a ajouté le même responsable.
Le restant des effectifs, des fonctionnaires des collectivités locales placés dans le cadre du DAIP pour une période allant de 3 à 8 ans, sera confirmé à son poste durant les années 2020 et 2021, a-t-il indiqué à l’APS en marge d’une cérémonie de remise symbolique de décisions de confirmation à 25 fonctionnaires des services de la wilaya et des communes d’Oran, Es-Sénia, El Kerma, Bousfer et Sidi Chahmi, organisée au siège de la wilaya, en présence du wali d’Oran, du secrétaire de wilaya de l’Union générale des travailleurs algériens, du président de l’APW d’Oran, du directeur de wilaya de l’emploi et d’élus locaux.
Le wali a salué, à l’occasion, les efforts consentis par les jeunes fonctionnaires, agents et administrateurs, «qui ont, malgré la vulnérabilité de leur statut, servi avec abnégation leur pays et accompagné les responsables locaux», notamment en matière de modernisation de l’administration, soulignant que «leur expérience est un acquis et un plus pour l’administration». En outre, il a appelé la direction de l’administration locale à veiller au respect des procédures de cette opération pour insérer avec diligence un plus grand nombre de personnels. Pas moins de 1.364 jeunes insérés dans le cadre du DAIP depuis plus de 8 ans, tous contrats confondus, seront titularisés dans le cadre du décret exécutif 19/336 du 8 décembre 2019, a déclaré à l’APS le directeur de wilaya de l’emploi, Fayçal Saïdi, en faisant remarquer que 2.428 autres fonctionnaires totalisant de 3 à 8 années de travail seront titularisés durant l’année 2020 et 2021.

 

tarif