EHU 1er novembre
2.829 employés promus depuis 2023
L’Hôpital Universitaire 1er Novembre annonce fièrement que 2.829 employés ont bénéficié de promotions depuis 2023, selon les informations communiquées par sa cellule de communication.
Sous la direction de M. Bar Rabah, le directeur général, l’établissement a réalisé un remarquable effort de promotion du personnel au cours des années 2023 et 2024.
Ces promotions ont touché divers corps, notamment le personnel médical, paramédical et administratif, et ont été attribuées en fonction de critères rigoureux tels que l’ancienneté,les qualifications professionnelles et les résultats d’examens professionnels.
Cette démarche transparente a été menée en étroite collaboration avec les partenaires sociaux pour garantir une approche équitable et équilibrée. La répartition des promotions se présente comme suit : 1550 pour le personnel paramédical, 1138 pour le personnel administratif et 141 pour les médecins.
Parmi ces promus, 229 employés de différentes catégories et grades ont bénéficié d’une promotion basée sur l’ancienneté jusqu’à 10 ans et des qualifications professionnelles. L’hôpital a également veillé à régler toutes les arriérés financiers liés à ces promotions et à honorer toutes les dettes envers son personnel.
Ces promotions revêtent une importance capitale, non seulement pour reconnaître le dévouement et le professionnalisme du personnel, mais aussi pour renforcer la motivation et l’engagement au sein de l’établissement.
Dans le cadre de sa mission d’amélioration constante des conditions de travail et des perspectives professionnelles, l’hôpital a pris des mesures significatives pour favoriser le développement professionnel de ses employés.
Cette démarche inclut une coordination étroite avec les partenaires sociaux et un renforcement des relations interpersonnelles au sein de l’établissement. Ces efforts ont porté leurs fruits, se traduisant par des progrès tangibles dans la promotion du bien-être du personnel et dans l’optimisation des services de santé offerts aux patients.
L’Hôpital Universitaire 1er Novembre reste résolu à poursuivre sur cette voie, dans le but de garantir un environnement de travail stimulant et gratifiant pour son précieux personnel, tout en offrant des soins de santé de qualité supérieure à la communauté.
Mehdi A

26ème édition du Salon international de la Santé
Des startups algériennes développent une table de dissection virtuelle
Deux startups algériennes, Digiroots XR et Anatomis, en collaboration avec le groupe Condor et l’université de Saïda, ont réussi à développer une table de dissection virtuelle, un support de formation en anatomie, a-t-on appris, dimanche, des initiateurs du projet.
Cette table de dissection virtuelle sera utilisée à partir de septembre prochain comme support pédagogique dans la formation des étudiants en médecine à l’université de Saïda, a indiqué le Pr. Rachid Gherbi, consultant à la startup Digiroots XR, dans une présentation du projet, en marge de la conférence de presse du salon international de la santé (Simem).
Le Pr. Gherbi a indiqué que cette table a été développée avec des compétences 100% algériennes, avec un taux d’intégration dépassant les 90% dans la hardware (réalisé par Condor), affirmant qu’elle sera enrichie dans le futur, suite à son utilisation dans l’université de Saïda.
Pour sa part, le Dr. Chiali Hakim, médecin spécialiste en anatomie générale, praticien de santé publique au CHU de Tlemcen et fondateur de la startup Anatomis, spécialisée en numérique, a indiqué que cet équipement pédagogique sera exposé pendant les quatre jours du SIMEM.
Il a expliqué qu’il s’agit d’un outil de dissection numérique, qui peut être utilisé dans la formation des étudiants et des médecins sur l’anatomie et la dissection, mais aussi pour des simulations d’opérations chirurgicales.

 

 

 

tarif