Mont Murdjajo
Le parc de détente et de loisirs
sera inauguré le 5 juillet
Le site de détente et de loisirs aménagé sur le mont du Murdjadjo, sur les hauteurs de la ville d’Oran, sera inauguré le 5 juillet prochain, date marquant la fête de l’indépendance. Cette annonce a été faite, avant-hier, par le wali d’Oran, Saïd Sayoud, lors d’une visite d’inspection sur le lieu.
Un très bel espace de détente et de loisirs a été aménagé sur ce site qui culmine sur une hauteur de 500 mètres. Cet endroit féérique abrite désormais des espaces de sport, de détente, des services de restauration et des jeux pour enfants.
Le site qui sera desservi par le téléphérique sera complètement sécurisé puisque une brigade de Gendarmerie et une unité de la Sûreté nationale y seront implantées. Cet espace touristique offre une vue imprenable sur la ville d’Oran et de son littoral. C’est un lieu naturel riche végétation qui s’étend sur des vastes espaces forestiers et des sentiers pédestres. La montagne ou Murdjajo culmine en dominant El Bahia. Le site qui abrite plusieurs édifices historiques dont le fort et la chapelle de Santa Cruz, est constitué d’une petite chaîne côtière, s’étendant sur une distance de 25 km environ.
Elle aboutit à la mer méditerranée dans son extrémité orientale par le mont Santon et le site de Santa Cruz qui offrent une vue à couper le souffle sur la baie de Mers El Kébir. Elle culmine au nord la petite plaine côtière allant des Andalouses au djebel Santon, et au sud la plaine bordant la grande Sebkha d’Oran depuis Boutlélis jusqu’à Oran. Elle s’élève dans sa partie occidentale à 589 mètres.
Ilyès. N

Journée de l’artiste
L’événement fêté au MAMO
Les wilayas de l’Ouest du pays ont célébré, samedi, la Journée nationale de l’Artiste, coïncidant avec le 8 juin de chaque année, en rendant hommage à des figures artistiques de la région et en mettant en œuvre des programmes festifs riches et variés.
A cette occasion, coïncidant avec l’assassinat, à Tiaret le 8 juin 1958, de l’artiste Ali Mâachi par le colonialisme français, la wilaya d’Oran a programmé une série d’activités.
Ainsi, le Musée national public « Ahmed Zabana» a abrité une exposition de l’artiste- peintre Othmane Mersali, à la faveur de laquelle le public a été convié à admirer les œuvres de cet artiste.
De son côté, le Musée des arts modernes (MAMO), situé au centre-ville de la capitale de l’Ouest, a abrité une autre manifestation dédiée à l’art pictural, à laquelle ont pris part 18 artistes plasticiens, amateurs et professionnels, dont Belmir Nadjat, Bensâadi Fayçal, Bouziri Mokhtar, Hamou Nadia et Talbi Youcef.
Les arts lyriques ont été également au rendez-vous, à la faveur d’un après-midi musical organisé à l’initiative de l’Office national de la culture et de l’information, dont l’animation a été assurée par les chanteurs Mâati El Hadj, Houria Hadjadj et Djahida, et l’orchestre dirigé par le maestro Bouziane Bousrima.

 

 

 

tarif