Plus de 80 dessertes à partir d’Oran sont prévus à partir du mois de juin
L’ENMTV prépare un programme spécial saison estivale
L’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENMTV) a programmé 82 dessertes pour la prochaine saison estivale à partir du port d’Oran sur trois lignes en direction d’Alicante, de Barcelone (Espagne) et de Marseille (France), a-t-on appris de la directrice régionale de l’ENMTV, Amaria Zerouali.
Ces dessertes seront assurées par les bateaux «Tassili 2», «Alger2» et «Tarek Ibn Ziad» les mois de juin, juillet, août et septembre, périodes qui enregistrent une grande affluence de la part de la communauté algérienne résidant à l’étranger, a indiqué Mme. Zerouali, faisant observer que la plupart des émigrés voyagent sur les lignes maritimes dans l’Ouest du pays et que 80 % de ces voyageurs empruntent le port d’Oran préférant la ligne Oran-Barcelone très avantageuse, selon eux, du point de vue billetterie et trajet (plus court).
Pour répondre à la demande accrue des Algériens établis en Europe pour les mois d’août et septembre, 46 dessertes maritimes sont programmées sur les trois lignes, a-t-on fait savoir. Ces deux mois enregistrent un pic surtout qu’ils coïncident avec l’Aid El Adha et le retour aux pays d’accueil.
La directrice régionale a lancé un appel aux clients de l’ENTMV pour confirmer leur réservation du retour une fois arrivés et à ne pas attendre la dernière minute, affirmant que l’entreprise oeuvre à accorder toutes les facilités pour leur permettre de passer un agréable séjour dans le pays et leur garantir un retour dans les meilleures conditions.
Dans ce sens, le service de billetterie des vols aériens a été élargi à toutes les agences commerciales relevant de la direction régionale ouest de l’ENMTV, en concrétisation des accords air-mer entre la Direction générale de l’ENTMV et les Compagnies d’aviation.
Selon les chiffres avancés par la Direction régionale de Algérie Ferry, Oran prévoit l’accueil de 12.000 à 13.000 passagers dont plus de 6.000 émigrés lors de la prochaine saison estivale.

JM-2021
La commission du CIJM attendue, vendredi à El Bahia
La commission de coordination du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM) effectuera les 22 et 23 févier une visite à Oran dans le cadre des préparatifs de cette ville à accueillir la 19e édition des JM en 2021, a-t-on appris dimanche du directeur général de cette manifestation régionale.
Selon Mohamed El Morro, la commission de coordination aura l’occasion de suivre de très près l’évolution des préparatifs pour le rendez-vous sportif que va abriter l’Algérie pour la deuxième fois de son histoire après avoir organisé à Alger l’édition de 1975.
«Il sera question également de passer en revue le plan directeur des jeux composé de 12 modules et que nous venons d’envoyer à la commission en question la semaine passée, soit dans les délais impartis», a-t-il précisé.
Il s’agit de la deuxième visite de cette commission de coordination après celle effectuée en septembre passé. Cette deuxième mission était prévue en novembre passé, mais elle a été ajournée, rappelle-t-on.
Lors de sa première visite, la commission, présidée par le Français Bernard Amsalem, n’a pas caché sa satisfaction quant à la bonne marche des préparatifs de la capitale de l’Ouest du pays pour accueillir l’évènement.
Le président de la commission et ses accompagnateurs avaient notamment visité différentes infrastructures sportives, en cours de réalisation et de réhabilitation, et effectué des réunions avec les responsables des secteurs concernés par l’organisation des jeux.
Lors de leur conférence de presse qu’ils ont animée à l’issue de leur visite, les membres de la commission de coordination ont aussi vanté les installations sportives et hôtelières ainsi que les équipements de transport dont dispose «El Bahia», prédisant un «franc succès» à la 19e édition.
Mieux, la qualité de toutes les installations sportives et hôtelières que prépare Oran pour abriter la manifestation sportive méditerranéenne a poussé le président de la commission à placer la barre haut en confiant que le CIJM table énormément sur la prochaine édition pour en faire «la meilleure» depuis la création des jeux en 1951.

 

tarif